La météo expliquée sur Internet

 Accueil · Plan du site · La foudre

La météo expliquée
 

 

 

 

Facteurs du Climat
Une station météo
Variations climatiques
Les climats en France
Circulation atmosphérique
Les fronts atmosphériques
Lire une carte météo

Ciel Bleu

Les nuages

Formation des nuages

Les orages

Orages batiment

Pression atmosphérique

Régler son baromètre

Dépressions et anticyclones

Vent dominant

Vent et pression

La brise

Autan

Le mistral

Tramontane et mistral

Arcs-en-ciel

Les saisons

 

La prévision des orages

La foudre

 

Le Groenland

Le Désert

 
Mentions légales
 
 

www.meteo-pro.fr

Les prévision des orages

Voir venir un orage, ou évaluer sa distance, constitue un exercice assez simple mais il permet de se protéger d'un phénomène qui peut se montrer très violent.
Qu'ils soient liés à un simple phénomène de convection qui a dégénéré et pris de l'ampleur, ou à une instabilité de l'air associé à un front, les orages présentent des formations nuageuses caractéristiques, qui donnent deux types de ciel : le ciel pré-orageux et le ciel orageux. Le premier correspond à la tête et à la marge de la perturbation, le second ressemble beaucoup au ciel de traîne classique d'une perturbation, à la différence qu'il se présente hors de tout ensemble nuageux organisé.

 

 

Risques d'orage :

Avant l'orage, le ciel s'emplit de cirrus denses (qui sont souvent des résidus de vieilles enclumes de cumulo-nimbus dégradés), accompagnés d'un voile partiel de cirrostratus et de bancs d'alto cumul us, avec parfois quelques cumulus. Ces nuages, qui se déplacent lentement, se trouvent à l'avant et en bordure du système orageux proprement dit. Le cas le plus courant est celui d'un ciel de beau temps qui, après la transformation des cumulus inoffensifs en cumulus congestus par une forte convection, devient lourd et chaotique. Ces masses nuageuses sont si épaisses que la lumière solaire ne les traverse pas complètement, d'où cette teinte gris sombre et cette ambiance de fin du monde qui précède l'arrivée d'un orage important. Le bourgeonnement du sommet des cumulus congestus évolue vers le stade cumulonimbus. Après un parcours limité (moins de 200 km en général), ces nuages se désagrègent, laissant dans le ciel de simples voiles nuageux de type cirrus.

 

Vidéo sur la formation d'un orage

 

 

Risques d'orage si :

• des cumulus commencent à se développer verticalement,
• le taux d'humidité augmente alors que la pression diminue,
• de grands nuages noirs ou gris s'assemblent par nappes,
• la nuit est chaude sans dépôt de rosée.

Évaluer la distance d'un orage : Rappelons qu'il ne faut pas avoir peur du tonnerre, car c'est l'éclair qui est dangereux. Et s'il doit vous frapper, il le fera avant même que vous ayez entendu le son associé, qui voyage beaucoup moins vite.

A lire aussi la foudre

 

Stations Météo à petit prix

 

 

www.meteo-pro.fr