La météo expliquée sur Internet

 Accueil · Plan du site · La foudre

La météo expliquée
 

 

 

 

Facteurs du Climat
Une station météo
Variations climatiques
Les climats en France
Circulation atmosphérique
Les fronts atmosphériques
Lire une carte météo

Ciel Bleu

Les nuages

Formation des nuages

Les orages

Orages batiment

Pression atmosphérique

Régler son baromètre

Dépressions et anticyclones

Vent dominant

Vent et pression

La brise

Autan

Le mistral

Tramontane et mistral

Arcs-en-ciel

Les saisons

 

La prévision des orages

La foudre

 

Le Groenland

Le Désert

 
Mentions légales
 
 

www.meteo-pro.fr

QU'EST-CE QUE LA PRESSION ATMOSPHÉRIQUE ?




La pression atmosphérique n'est autre que le poids de la colonne d'air située au-dessus de la surface considérée. En plaine, cette pression est très approximativement d'un kilogramme par cm2, ou dix tonnes au mètre-carré. Elle est plus faible en altitude, car la colonne d'air à prendre en compte est plus courte. L'unité de pression utilisée en météorologie est l'HECTOPASCAL (abréviation hPa), qui a remplacé le millibar (abréviation mb) depuis quelques années. Ce fut un simple changement de dénomination, ces deux unités de mesure sont en fait strictement identiques. À l'altitude zéro (niveau de la mer), la pression considérée comme NORMALE est de 1013,25 hPa, que l'on arrondit généralement dans l'usage quotidien au multiple de cinq le plus proche, c'est-à-dire à 1015 hPa. Cette pression est équivalente à celle exercée par une colonne d'eau de 10,33 mètres de hauteur. Elle est aussi équivalente à la pression exercée par une colonne de mercure de 76 centimètres de hauteur, et ce principe est à la base de l'invention du baromètre, par le physicien italien Torricelli en 1643. Ceci explique que l'on puisse également dire que la pression normale de l'atmosphère est de 760 millimètres de mercure.

 

 

La conversion entre les deux types de graduation est facilitée par l'excellente approximation : 3 millimètres de mercure = 4 hectopascals.

On commence à parler de basse pression au-dessous de 1 010 hPa et de haute pression au-dessus de 1 020 hPa. À une altitude de 3 000 mètres, la pression moyenne n'est plus que de l'ordre de 700 hPa. La notion de basse ou de haute pression n'a donc de sens que pour une même altitude.


À 5 500 mètres la pression atmosphérique est voisine de 500 hPa, c'est-à-dire la moitié de la valeur au sol. À 16 000 mètres, elle est d'environ 100 hPa, et le poids de l'air situé au-dessus n'est plus que le dixième de celui de la colonne d'air complète qui sert de définition à la pression du niveau de la mer. Autrement dit, les 90 % de la masse de l'atmosphère sont concentrés dans les 16 premiers kilomètres autour de la terre.


 

Stations Météo à petit prix

 

 

www.meteo-pro.fr