La météo expliquée sur Internet

 Accueil · Plan du site · La foudre

La météo expliquée
 

 

 

 

Facteurs du Climat
Une station météo
Variations climatiques
Les climats en France
Circulation atmosphérique
Les fronts atmosphériques
Lire une carte météo

Ciel Bleu

Les nuages

Formation des nuages

Les orages

Orages batiment

Pression atmosphérique

Régler son baromètre

Dépressions et anticyclones

Vent dominant

Vent et pression

La brise

Autan

Le mistral

Tramontane et mistral

Arcs-en-ciel

Les saisons

 

La prévision des orages

La foudre

 

Le Groenland

Le Désert

 
Mentions légales
 
 

www.meteo-pro.fr

La circulation atmosphérique


Les mouvements climatiques globaux sont régis par la dynamique des masses d'air et les échanges énergétiques qui s'effectuent aussi bien du sud au nord que de l'ouest à l'est.

La zone équatoriale est une zone de basse pression qui attire les masses d'air froides venues des plus hautes latitudes. Du fait de la force de Coriolis (force centrifuge due à la rotation de la Terre sur elle-même), ces vents ou alizés sont déviés vers l'ouest au nord de l'équateur, vers l'est au sud de l'équateur. Le léger décalage des alizés vers le nord ou vers le sud détermine l'alternance des saisons sèches en hiver et humides en été (moussons en Inde).

 

 

La zone de haute pression d'air plus froide qui règne vers 30° détermine un écoulement d'air vers le sud mais aussi vers les zones tempérées au nord et qui se déplace d'ouest en est : ce sont les vents d'ouest.

Dans les régions boréales, l'air froid s'éloigne en spirale des zones de hautes pressions polaires vers l'ouest : ce sont les vents d'est ou vents polaires. A ces vents réguliers s'ajoutent des vents régionaux tels le mistral ou la tramontane, en France, qui soufflent du nord vers la Méditerranée.

Les moteurs de la circulation
La circulation atmosphérique est imposée par des facteurs cosmiques (radiations solaires), planétaires (états de l'atmosphère, rotation de la Terre), géographiques (répartition des terres et des mers). L'air n'est pas immobile autour de la Terre, il est animé de mouvements de convection dus aux différences de pression atmosphérique.

VENTS ET OURAGANS

Souvent citée, c'est une échelle qui permet de mesurer la force du vent

 

Chiffre (Beaufort)

Vitesse du vent en km/h Terme descriptif
0 1 calme
1 1 -5 très légère brise
2 6- 11 légère brise
3 12- 19 petite brise
4 20-28 jolie brise
5 29-38 bonne brise
6 39-49 vent frais
7 50-61 grand vent
8 62-74 coup de vent
9 75-88 fort coup de vent
10 89 - 102 tempête
11 103- 117 violente tempête
12 à 16 117 ouragan


Hugo, un ouragan : Le 8 septembre 1989 la huitième tempête tropicale de la saison cyclonique 89 est baptisée « Hugo » ; il arrive le 17 septembre en Guadeloupe en faisant des dégâts considérables puis il traverse les îles Vierges américaines, l'est de Porto Rico avant de détruire la côte sud-est des États-Unis. Il se dirige vers la Virginie où il fera encore quelques dégâts avant de mourir.

Caractéristiques météorologiques de « Hugo » en Guadeloupe
 

Paramètre Valeur
Pression minimale 941,4 hPa
Vents moyens maximaux 270 km/h
Rafales maximales 320 km/h
Précipitations 150 à300 mm
Marée de tempête 3m

 

Stations Météo à petit prix

 

 

www.meteo-pro.fr